mardi 29 janvier 2019

Comment débuter le ski de randonnée ?

Comment débuter le ski de randonnée ?


Comment débuter le ski de randonnée
Comment débuter le ski de randonnée crédit photo bureau des guides de Grenoble
Le ski de randonnée est une discipline qui existe depuis bien plus longtemps qu'elle n'est à la mode... Cette activité rassemble, passionne et pousse ses pratiquants vers leurs limites, leur bien-être aussi et à s'immerger en montagne. Que vous soyez débutant ou compétiteur chevronné, le poil de phoque (synthétique) sera le sujet de discussion et surtout l'outil clé qui vous propulsera vers les sommets!

Pour commencer, il ne faut pas se surestimer, car le fait de marcher avec du poids aux pieds en faisant glisser les peaux, n'est pas anodin. L'élément important de la montée en peaux de phoque demeure la conversion. Une fois ce geste automatisé et maîtrisé sur un terrain simple, il faudra bien entendu progresser sur un terrain adapté où l'on pourra redescendre dans ses traces en cas de mauvais temps ou de condition physique insuffisante. Celui qui maîtrise son matériel avant de s'élancer aura un réel avantage sur le terrain : collage des Peaux, manipulation des fixations, réglage des chaussures.

Une fois avoir fait ses classes sur un premier bord. de piste ou autre talus, il s'agira de Choisir le reste de l'équipement qui se fera en fonction de la pratique choisie: il y a ceux qui privilégient le chrono à la montée avec du matériel ultraléger, et advienne que pourra à la descente. À l'opposé, ceux qui privilégient le « gros run » à la descente, montent moins vite, avec des « enclumes » aux pieds, et font péter le chrono à la descente! Bien évidemment, il y a aussi les autres, la grande majorité, ceux qui veulent prendre l'air, faire une sortie avec les potes, profiter du paysage, faire le vide avant ou après le boulot... Ceux qui aiment la nature, la montagne et le ski.

Le randonneur en quête de découverte quittera bientôt les sentiers battus. Attention: qui dit hors-piste dit matériel adéquat. Il faudra alors porter et s'entraîner avec un Détecteur de Victime en Avalanche (DVA), puis embarquer dans son sac tout ce qui va avec: pelle, sonde, doudoune, moufles, pharmacie, crème solaire, à boire, sandwich au reblochon, gnôle à pépé...

Finis les skis trop lourds et les chaussures inskiables... bien que la fixation « low tech » (pince minimaliste légère) existe depuis plus de trente ans, les industriels du ski ont réussi depuis une dizaine d'années à révolutionner le matériel et par la même occasion à « booster » la pratique.
Ce que je vois aujourd'hui, c'est que les skieurs ont du mal à avoir un set équilibré pour obtenir: le poids, le rendement et un bon maintien du pied dans leurs chaussures, en adéquation avec la légèreté, la souplesse, la largeur et le rendement du ski de rando.

Ainsi, le "combo" parfait existe pour chaque type de pratiquant, moyennant bien sûr qu'il soit aussi adapté à son niveau technique. Et pour progresser, pas de secret: il faut pratiquer, bien brosser le phoque dans le sens du poil et partager avec les amis! À bientôt, on se croise là-haut?!
On déphoque on enlève les peaux après la montée en ski de randonnée
On déphoque on enlève les peaux après la montée en ski de randonnée crédit image savoie mont blanc

Pourquoi ne pas commencer par le Free Touring ?

Pour commencer, voici quelques bases concernant le matos:
- Les skis sont plus légers que les skis classiques.
- Les fixations sont plus légères elles aussi et surtout, utilisables en deux modes différents: montée et descente. Les modèles les plus efficaces et les plus répandus ont repris le système Low-tech de Dynafit, une fixation minimaliste avec pour butée avant, une pince avec deux pointes qui viennent s'insérer dans de petits trous à l'avant de la chaussure. La talonnière est neutralisable pour la
montée, par rotation ou en rabattant une pièce qui sert le plus souvent de cale de montée, l'arrière de la chaussure venant se verrouiller là aussi dans deux ergots.
- Les chaussures sont plus légères, débrayables de 20° à 60° suivant les modèles, c'est-à-dire que la partie haute (collier) s'articule avec le bas (sabot) autour d'un point de pivot. Elles sont également munies de semelles cramponnées pour optimiser l'adhérence lorsque l'on marche.
- Les peaux, c'est l'interface que l'on ajoute entre le ski et la neige: une peau collante composée d'un côté de colle et de l'autre de poils synthétiques permettant au ski de ne glisser que dans un sens.
- Les bâtons : préférer des réglables, en position haute pour la montée afin de favoriser la poussée, retour à la taille normale en descente. Des modèles gainés permettent de placer sa main là où se sent le mieux, détail pas inutile en dévers particulièrement.
- Ne partez jamais sans le combo DVA, pelle et sonde.
- Portez des lunettes. Comme il n'est pas simple de monter avec le masque, vous devez avoir des lunettes de soleil à moins 1 de choisir un modèle qui permet de déporter le verre du masque et ainsi laisser passer l'air.

LES PETITS TUYAUX

- Les peaux doivent glisser sur la neige: contrairement aux raquettes, on ne lève pas les pieds!
- Les peaux peuvent être "fartées " ou enduites d'un produit hydrophobe prévu à cet effet: cela évite de botter (que la neige s'accroche) et améliore la glisse du poil ce qui préserve l'énergie du skieur.
- Celui qui maîtrise son matériel avant de s'élancer a un réel avantage sur le terrain: collage des peaux, manipulation des fixations, réglage des chaussures...
- Pour vous repérer sur les skis, vous pouvez utiliser iPhiGéNie, Swiss Map, ou encore Bergfex. A minima, une carte IGN et un topo assez précis.

LEXIQUE

- La fameuse conversion: en ski de randonnée une conversion se fait par l'amont: c'est passage d'un pied sur l'autre qui se fait dos à la pente. C'est souvent en effectuant cette manœuvre lorsque la pente se redresse que le randonneur debutant laisse de l'énergie... beaucoup d'énergie, par rapport à un skieur d'expérimenté !
- "On va peauter" : on va mettre les peaux
- "On dephoque": on enlève les peaux.
- "Botter : formation d'un gros paté de neige sous la peau de phoque qui empêche celle-ci de glisser...
- "Traverser à flanc de coteau": expression utilisée voulant dire que l'on traverse sans perdre d'altitude, sur la même courbe de niveau.

RÉCAP POUR BIEN COMMENCER LE SKI DE RANDONNÉE

- Choisir un itinéraire pas trop long et pas trop raide: 400 à 500 D+.
- Prévoir à boire et à manger: sandwich au reblochon et Rebloch'flask pour la gnôle à Pépé!
- Avoir le bon équipement: de quoi s'habiller et faire face au mauvais temps (doudoune, masque, moufles).
- Avoir et surtout maîtriser le trio DVA, pelle, sonde.
- Savoir appeler les secours et avoir de quoi les attendre (pharmacie, couverture de survie...). - Se faire conseiller et/ou être accompagné d'un professionnel de la montagne.

LE MATÉRIEL DE SKI DE RANDONNÉE

Dynafit Speed Turn 2.0. Une fixation légère, polyvalente et accessible en prix. Un must à mettre sur pratiquement tous les skis! Pour plus de praticité, elle possède une talonnière rotative avec trois cales de montée qui s'adaptera aux différentes pentes rencontrées
Dynafit Speed Turn 2.0. Une fixation légère, polyvalente et accessible en prix. Un must à mettre sur pratiquement tous les skis! Pour plus de praticité, elle possède une talonnière rotative avec trois cales de montée qui s'adaptera aux différentes pentes rencontrées

Pack Mammut Barryvox Pelle sonde. Ce DVA dispose d'une portée maximale large de 70 m, une des plus grandes sur le marché, ce qui facilite les recherches de la (des) victime(s) et vous permettra d'obtenir le premier signal très rapidement.
Pack Mammut Barryvox Pelle Sonde. Ce DVA dispose d'une portée maximale large de 70 m, une des plus grandes sur le marché, ce qui facilite les recherches de la (des) victime(s) et vous permettra d'obtenir le premier signal très rapidement.

Dynastar Vertical Bear 2019. Le parfait compromis pour tous les skieurs souhaitant s'initier au ski de randonnée loisir mais aussi pour les randonneurs aguerris souhaitant un ski fiable et sécurisant.
Dynastar Vertical Bear 2019. Le parfait compromis pour tous les skieurs souhaitant s'initier au ski de randonnée loisir mais aussi pour les randonneurs aguerris souhaitant un ski fiable et sécurisant.

Scarpe F1 2019. La chaussure est parfaite pour tous les randonneurs à la recherche d'une chaussure technique de montagne qui permettra des ascensions longues et des descentes avec un maximum de plaisir.
Scarpa F1 2019. La chaussure est parfaite pour tous les randonneurs à la recherche d'une chaussure technique de montagne qui permettra des ascensions longues et des descentes avec un maximum de plaisir.

Aucun commentaire: